Jamais ouvert aux mêmes heures !

Jamais ouvert aux mêmes heures !

Comment voulez-vous que j’aille à la bibliothèque, dit ce monsieur. Les horaires sont impossibles à mémoriser. Des fois, ça ouvre à 10h, d’autres à 14h. Il y a deux journées continues. Il y a deux soirs où ça ferme à 18h30, un à 17h et un à 19h. Au moins avec les commerçants, il n’y a pas d’erreur possible, c’est toujours pareil.

Voilà déjà deux fois que je me casse le nez, dit cette dame.  Selon que la semaine est paire ou impaire, c’est ouvert le samedi matin ou le lundi après-midi. C’est indiqué sur le site et sur la porte de la bibliothèque mais sans aucun planning détaillé du semestre. Il faut donc consulter un agenda pour savoir si on est une semaine paire ou impaire. Je serais curieuse de savoir comment les autres s’en accommodent et surtout combien de commerçants viennent le lundi puisque c’est soi-disant pour eux cet après-midi-là.

Et en plus, ça change plusieurs fois dans l’année.  

Ah les vacances ! Il ne faut pas les perdre de vue. Les horaires sont décalés. La bibliothèque ouvre une heure plus tôt (15h au lieu de 16h) et ferme une demi-heure plus tôt, 18h au lieu de 18h30. Et plus de journée continue !

Pourquoi le lecteur quotidien du journal doit-il s’adapter au rythme des enfants ? Pourquoi l’étudiant – qui n’est pas au même rythme que les scolaires –  ne pourra-t-il plus venir travailler en continu le vendredi comme il en a l’habitude ?

Focus

Faire en sorte que les horaires soient les plus réguliers possible et faciles à retenir.

Action 

  • Remettre en question les grilles horaires si elles sont trop compliquées.
  • Se demander depuis quand elles sont en vigueur et au profit de qui ?  Le personnel ? Les publics ?
  • La variabilité des heures d’ouverture est-elle toujours justifiée ?
  • Comment rendre les grilles horaires faciles à mémoriser ?
  • Vérifier si les horaires sont à jour et en bonne place sur le site de la bibliothèque, de la mairie et sur le profil Google de l’établissement.

Laisser un commentaire