Ton idée, tu te la gardes !

Ton idée, tu te la gardes !

Une cadre en bibliothèque raconte.  
En mai 2020, après deux mois de fermeture – confinement sanitaire oblige – et de télétravail aléatoire, on se retrouve dans nos bureaux. Tant que les conditions ne seront pas réunies pour accueillir le public, on organise un service de prêt en drive.

L’idée me vient qu’on pourrait ajouter au lot de l’abonné(e) adulte ou jeune, un document de notre choix : un recueil de poésie, un beau livre, un album, un CD. Pour que notre initiative ne soit pas prise pour une erreur, on ajouterait un signet ou un post-it avec la mention « prêt surprise en attendant la réouverture » ! 

Quand je propose à mes collègues mon idée de livre « bonus » pourtant pratiquée par d’autres établissements à d’autres occasions – ç’est le flop ! Elle est refusée en bloc, sans même que je puisse argumenter. J’y voyais deux avantages : montrer que ce ne sont pas des robots qui préparent les commandes ; donner au lecteur une occasion de sortir de ses habitudes de lecture. Mes collègues ont pensé travail supplémentaire et atteinte à la liberté du lecteur. 

Focus

Faire en sorte de donner une chance aux idées nouvelles en leur permettant d’être entendues, défendues, testées, adoptées.

Scénario alternatif

Dans cet établissement, c’est une bibliothécaire du secteur adulte qui a entendu parler, lors d’un stage, de cette opération « bonus », consistant à ajouter (et c’est vrai, imposer) un livre à ceux choisis par l’abonné.

Elle propose à ses collègues de profiter des vacances de Noël pour essayer. Les avis divergent. Après discussion, trois personnes se chargent de sélectionner des titres et de préparer des caisses dans lesquelles puiseront les préposés au prêt.

Ils ou elles expliqueront au besoin aux lecteurs étonnés que c’est une lecture surprise des bibliothécaires pour Noël, personnalisée autant que faire se peut.

Le succès a été tel que, l’année suivante à pareille époque, c’est toute l’équipe qui a participé à la préparation. Et trois ans après, le public attend le rituel hivernal avec gourmandise. « J’espère avoir à nouveau un bel album à partager sur le canapé avec  mes ados», dit cette mère de famille. Et cette professeure de lettres retraitée de renchérir : « Je n’aurais jamais choisi ces livres étonnants qui m’ont fait sortir de ma zone de confort de lectrice ». 

Action 

  • Oser prendre des risques
  • Tester les idées en s’appuyant sur des volontaires qui s’engagent à les mener de bout en bout.
  • Analyser. Si succès, continuer et faire évoluer.

Mots-clés : initiative/ travail d’équipe/ offre de lecture

Laisser un commentaire